Le petit monde de Brunehaut Index du Forum Le petit monde de Brunehaut
Je vous invite à venir partager ce que j'apprécie.
 
  ForumForum    PortailPortail  FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

13) L’Epiphanie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le petit monde de Brunehaut Index du Forum >>> Origine et coutumes des Fêtes >>> La chronique de Noël
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Brunehaut
Administrateur


En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2011
Messages: 2 696
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 12:32 (2012)    Sujet du message: 13) L’Epiphanie Répondre en citant

L’Epiphanie


Les fêtes de Noël se terminent en apogée, le 6 janvier par l’Epiphanie (du grec « epiphanios – Επιφάνίος » = qui apparaît).

Longtemps, le 6 janvier, jour de l'Epiphanie fut plus important que le jour de Noël.

Encore actuellement,
en Espagne ce sont les Rois mages (los Reyes Magos ), à qui l’on écrit,


qui apportent les cadeaux le 6 janvier

et la Befana , la fée qui apporte les cadeaux en Italie, a tiré son nom d’Epiphanie.



***********************************************************

Venus d'Orient, des « Mages », transformés en « trois Rois » par la tradition populaire, se mirent en route en suivant la lumière de l'étoile qui les guida jusqu'à Bethléem.
Ils y trouvèrent l'enfant Jésus, et s’agenouillèrent devant lui en signe de respect. Pour honorer un « Enfant –Dieu », les Rois- Mages, n’étaient pas venus les mains vides.

Jacques de Voragine, dans la Légende Dorée (XIIIème siècle) en a fixé l’iconographie.

« Le premier des Mages s’appelait Melchior, c’était un vieillard à cheveux blancs, à la longue barbe. Il offrit une urne emplie d'or représentant la Royauté.
Gaspard, jeune, sans barbe, rouge de couleur, offrit à Jésus un ciboire d'encens, représentant la Divinité.
Le troisième, au visage noir, portant toute sa barbe, s’appelait Balthazar ; la myrrhe qui était entre ses mains représentait la souffrance signe de la rédemption de l'homme. »



(La myrrhe est une résine odorante provenant du balsamier, un arbre d'Arabie. Elle fait aussi partie de la famille des encens.)



***********************************************************

Trois Rois, Melchior, Gaspard et Balthazar,
trois présents symboliques, l’or, l’encens et la myrrhe,
trois âges, l’adolescent, l’adulte et le vieillard
trois peuples, le blanc (Melchior) , l’asiatique et l’africain
trois continents, l’Europe, l’Asie et l’Afrique (seuls continents connus) => La Trinité

L'origine des Rois Mages est aujourd'hui encore obscure : ils étaient sans doute des prêtres venus de Perse («mage » vient du perse et signifie « prêtre ».) Et étaient certainement astronomes et astrologues (l’un n’existant pas sans l’autre).

***********************************************************

Saint Matthieu (2, 1-12) nous raconte l’arrivée des « mages ».

« Voici que des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem et dirent : « où est le roi des Juifs qui vient de naître, car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l'adorer. »
L'étoile, qu'ils avaient vue en Orient, marchait devant eux jusqu'à ce qu'étant arrivée au-dessus du lieu où était le petit enfant, elle s'arrêta.
Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l'adorèrent ; ils ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l'or, de l'encens et de la myrrhe. »



***********************************************************

Le jour de l'Épiphanie est le 6 janvier.
Mais en France, une autorisation de Rome, (indult papal) décale cette fête au premier dimanche entre le 2 et le 8 janvier afin de pouvoir célébrer la fête puisque le jour n’est pas férié.
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 12:32 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
thérèse



Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2011
Messages: 2
Localisation: CANADA

MessagePosté le: Jeu 5 Jan - 22:32 (2012)    Sujet du message: 13) L’Epiphanie Répondre en citant

Félicitations pour toutes ces belles chroniques Razz et toutes ses recherches  pour nous renseigner

Merci Thérèse Crying or Very sad
_________________
bonjour à tous les membres
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur ICQ AIM Yahoo Messenger MSN GTalk/Jabber Skype
Brunehaut
Administrateur


En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2011
Messages: 2 696
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Ven 6 Jan - 08:07 (2012)    Sujet du message: 13) L’Epiphanie Répondre en citant

La galette


De forme ronde et de couleur dorée elle représente le Soleil et évoque le retour de la lumière après les longues nuits d’hiver. On y glisse une fève, graine symbolisant récolte à venir et espérance d'abondance.



La galette doit être partagée en autant de parts que de convives, plus une, appelée « part du Bon Dieu », « part de la Vierge » ou « part du pauvre », et destinée au premier mendiant qui se présentait. Coutume bien disparue de nos jours.



,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,
Revenir en haut
Brunehaut
Administrateur


En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2011
Messages: 2 696
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Ven 6 Jan - 22:31 (2012)    Sujet du message: 13) L’Epiphanie Répondre en citant

A l'origine simple galette de pâte, elle a été déclinée en une multitude de formes, de noms et de recettes selon les régions ou pays : couronne de brioche avec ou sans fruits confits ou garnie de grains de sucre, puis galette de pâte feuilletée et de frangipane.

*******************************

Dans la région lyonnaise, la brioche nature est appelée « un Roi ».



*******************************

Le « Gâteau des Rois » provençal ou est une brioche en forme de couronne, sur laquelle on dispose des fruits confits d'Apt et du sucre en grains.



*******************************

La « Coque des rois » de l’Ariège n'est ornée que de sucre en grains.



*******************************

Le « garfou du Béarn » considéré au XVIIème siècle comme le gâteau de rois, brioche parfumée à l’anis en forme de béret, a été remis au goût du jour.

;;;;


*******************************

Le « goumeau de Franche Comté » et le « papet »jurassien, sont faits d’une pâte briochée garnie d’une sorte de flan fait de d’œufs, de sucre et de crème.

;;;;

Gourmeau ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,;;;; Papet


*******************************

La « flamusse de Bresse » est une galette à base de farine de maïs.
Revenir en haut
Brunehaut
Administrateur


En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2011
Messages: 2 696
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mar 3 Jan - 12:17 (2017)    Sujet du message: 13) L’Epiphanie Répondre en citant

La fève


Avant d'être en porcelaine, la fève de la galette était réellement une fève .



Cette graine, à cause de sa forme qui évoque l'embryon, a toujours eu un rôle important dès l’Antiquité.

Chez les Egyptiens, le champ de fèves était le lieu où les morts attendaient la réincarnation.



Les Grecs et les Romains s'en servaient de jeton de vote : une fève blanche ou noire indiquant l'acquittement ou la condamnation.

Au Moyen-Age, la fève occupait une place importante dans les cérémonies de mariages et de labours comme symbole de vie.

L'Eglise, qui entendait remplacer les antiques fêtes païennes a instauré l’Epiphanie, le 6 janvier , date à laquelle les Egyptiens commémoraient la résurrection d'Osiris.

En même temps cette fête rappelait les Saturnales de Rome, en l'honneur de Saturne, période de janvier pendant laquelle on élisait le roi du festin au moyen d'une fève.

En France, une autorisation de Rome, (indult papal) décale cette fête au premier dimanche entre le 2 et le 8 janvier afin de pouvoir célébrer la fête puisque le jour n’est pas férié.

***************************************

La fève en porcelaine fit son apparition vers 1870, la légende disant que trop de personnes avalaient la graine afin de ne pas payer à boire selon la coutume.



Les collectionneurs de fève sont les fabophiles (du latin : « faba » = la fève et du grec « philos – φιλος » = ami ).

Il existe un « Musée de la Fève et de la Crèche » à Blain dans la région de Nantes.

http://www.musee-de-blain.fr/feves.htm
Revenir en haut
Brunehaut
Administrateur


En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2011
Messages: 2 696
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Sam 6 Jan - 10:00 (2018)    Sujet du message: 13) L’Epiphanie Répondre en citant

Le Jour des Rois ou l'Epiphanie dans d'autres pays.



- Royaume - Uni : Three Kings' Day - Epiphany

Allemagne : Heilige Drei Könige - Erscheinung des Herrn

Espagne : Día de Reyes - Epifanía del Señor

Italie : Giorno dei Re Magi - Epifanía

Portugal : Dia de Reis - Epifania do Senhor
Revenir en haut
Brunehaut
Administrateur


En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2011
Messages: 2 696
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Sam 6 Jan - 16:36 (2018)    Sujet du message: 13) L’Epiphanie Répondre en citant

Danemark : Helligtrekonger

Finlande : Loppiainen

Suède : Trettondedag Jul
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:18 (2018)    Sujet du message: 13) L’Epiphanie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le petit monde de Brunehaut Index du Forum >>> Origine et coutumes des Fêtes >>> La chronique de Noël Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo